L’Allemagne éliminée après sa défaite 2-0 contre la Corée du Sud

Mondial 2018 – Championne du monde en titre, l’Allemagne est déjà au tapis. Pour la première fois de son histoire, la Mannschaft échoue à franchir la phase de poules après sa défaite contre la Corée du Sud (2-0) mercredi. Les hommes de Joachim Löw terminent même à la dernière place du groupe F. Un gigantesque fiasco.

C’est un tremblement de terre ! Battue par la Corée du Sud, ce mercredi (2-0), l’Allemagne est éliminée de la Coupe du monde dès la phase de groupes pour la première fois de son histoire. En jetant leurs dernières forces dans la bataille dans le temps additionnel pour tenter d’aller décrocher la qualification, les Allemands se sont fait surprendre deux fois. Ils terminent bons derniers du groupe F. Pour la quatrième fois lors des cinq dernières éditions, le tenant du titre ne voit donc pas les huitièmes de finale.

Et pourtant, on pensait les Allemands ressuscités après la victoire décrochée dans le temps additionnel, samedi, sur un coup de patte de Toni Kroos face à la Suède. Il leur suffisait de battre les Coréens pour rallier les huitièmes de finale. Mais très vite, le traquenard s’est mis en place. Les Allemands ont tenu le ballon (74%) sans apporter le danger sur le but de Cho (24 tirs… 5 cadrés). Et quand ce fut le cas, le portier coréen a tout sorti : les têtes à bout portant de Leon Goretzka (48e) et Mario Gomez (72e) ou encore la frappe croisée de Toni Kroos (89e).

Deux buts en trois minutes

Finalement, les Coréens ont marqué deux fois dans un temps additionnel d’une longueur abyssale (9 minutes). D’abord par Kim Young Gwon, auteur de l’ouverture du score dans les six mètres sur une passe en retrait involontaire de Kroos (90e+3) et après arbitrage vidéo. Puis par Heung-Min Son, lancé par Kim après une perte de balle de… Neuer à 70 mètres de son but (90e+6). Le score est sévère pour la Mannschaft, mais ce n’est en rien un hold-up. En première période, Jung a bien failli tromper Neuer sur un coup franc vicieux (18e), Son a manqué le cadre de peu sur une volée inspirée (26e) et Moon a eu une opportunité qu’il a mal négocié (70e).

Finalement, il n’y a rien de bien étonnant à voir sortir l’Allemagne, tant ils ont été inquiétants défensivement et sans idée devant le but adverse. Au coup de sifflet final, les mines étaient défaites, forcément. Il faut dire que les Allemands, sous Joachim Löw, ont toujours rejoint les demi-finales, dans le pire des cas en grande compétition. C’est probablement une fin de cycle que vivent les champions du monde en titre. Il va désormais falloir s’en relever.

La Suède écrase le Mexique (3-0) et termine en tête du groupe F

Suède

Un scénario rocambolesque. Rien n’était joué dans ce groupe F encore extrêmement indécis au coup d’envoi, où les quatre équipes en course pouvaient encore se qualifier pour les 8es de finale. Et à se faire peur, le Mexique s’en est sorti au prix d’une une très, très grosse frayeur. Dépassé par des Suédois incisifs à Ekaterinburg (3-0), lors du troisième et dernier match de la poule F, el Tri termine deuxième in extremis et accompagne les leaders scandinaves au prochain tour grâce à la sensation de la Coupe du monde. La victoire de la Corée du Sud face à l’Allemagne, éliminée au premier tour d’un Mondial pour la première fois depuis 1938.

Avec Eurosport