Troisième de la dernière CAN, le Burkina Faso est au bord de l’élimination après sa défaite en Angola (2-1) dimanche lors de la cinquième journée des éliminatoires dans le groupe I. A une journée de la fin, les Etalons n’ont plus leur destin en main.

Le Burkina, tête de série et favori du groupe I, n’a pas tenu son rang après 5 journées sur 6 dans ces éliminatoires. Les Etalons qui avaient entamé les qualifications avec une belle victoire à domicile sur l’Angola (3-1), ont enchaîné les résultats en dents-de-scie avec notamment deux défaites face à la Mauritanie (2-0) et donc l’Angola dimanche (2-1).

Pour faire plier les Etalons, les Palancas Negras (Antilopes noires) ont allié la jeunesse de Gelson Dala (22 ans) à l’expérience de Mateus Da Costa. Ce duo a fait très mal aux hommes de Paulo Duarte. Le capitaine et vétéran Mateus s’est offert un doublé sur deux passes décisives de son jeune coéquipier sur des actions quasiment identiques. Le premier but: Dala déborde côté droit et adresse un centre en retrait au point de penalty où surgit son capitaine qui bat Koffi (45+1). Le deuxième: le numéro 10 déborde côté gauche et met un centre au deuxième poteau, Mateus, encore lui, devance le latéral gauche pour doubler la mise (57e). Les Etalons sont K.O debout, mais vont réagir à la 69e pour réduire le score par Issoufou Dayo. Ils ne parviendront pas à égaliser et s’inclinent encore à l’extérieur où ils n’ont pu prendre qu’un point (Botswana) sur 9 possibles.

Deuxième de la poule avec deux points de retard sur le leader, la Mauritanie, avant cette cinquième journée, le Burkina est désormais troisième, avec deux points de retard sur l’Angola. Pour espérer se qualifier lors de la dernière journée, il lui faudra battre à domicile la Mauritanie par au moins trois buts d’écart et compter sur une contreperformance de l’Angola qui se rend au Botswana.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *